La Coquille
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bulletin d’information des propriétaires de Safari Condo vol. 6 num. 3, Décembre. 2004


 


Une belle petite aventure en ski de fond!

 

Par Jean-Claude Bélanger

 

Qui n’a pas déjà mis des skis fond aux pieds? Certains l’ont fait et ils ont ensuite abandonné parce que le fartage c’est compliqué, on n’avance pas, on glisse tout le temps par en arrière, on ne fait que marcher, c’est trop fatigant ou encore on préfère aller dans le sud avec son beau Safari Condo. D’autres par contre, l’ont essayé et l’ont adopté. Ils profitent pleinement du bel hiver et des beaux paysages que la nature nous offre au Québec et quand vient la période de l’année où l’on se retrouve dans l’eau à skis ou en vélo alors ils partent vers un climat plus clément avec leur Safari Condo.

 

Comment peut-on comme Québécois, ne pas profiter d’un sport aussi accessible que le ski de fond.  Un sport complet qui développe une bonne capacité cardiovasculaire et une bonne musculature.  Un sport qui nous offre le plein air à travers des paysages d’hiver exceptionnels à pas cher, un sport qui nous permet de prendre de bons repas avec un bon vin sans trop de remords en nous faisant dépenser entre 8 et 10 calories à la minute. Faites le calcul pour une sortie de 2 heures, ajoutez 1 heure à votre sortie et vous vous payez une deuxième portion de dessert sans excès de calories pour la journée.

 

Pour vous donner encore un peu plus le goût, je vous propose une petite aventure dans le parc national de la Mauricie. C’est une sortie qui sort quelque peu de l’ordinaire d’une sortie dans un centre de ski de fond de la région même si à ce niveau, on est vraiment très gâtés.

 

Le parc national de la Mauricie est situé au nord des Trois-Rivières près du village de notre illustre ancien premier ministre. Avec notre groupe, on y loue un des deux gîtes Wabenaki ou Andrew qui sont d’anciens camps de pêche qui ont accueilli dans les années 30 de riches américains dont Rose et Joseph Kennedy. Ces camps, devenus maintenant bâtiments patrimoniaux, ont été rénovés pour offrir un bon confort durant l’hiver, mais ils ont conservé tout leur cachet. Je dis petite aventure car on ne peut se rendre aux gîtes en auto. On doit laisser la voiture ou son Safari Condo sur le stationnement du parc près de St-Gérard des Laurentides,  ensuite traverser le lac (3,5 km) avec nos bagages (nourriture et sac de couchage). Faire du ski de fond avec son sac à dos chargé est une belle expérience qui vous rend plus humble face à votre équilibre. Heureusement un lac c’est plat et la distance est courte, alors la randonnée n’est pas trop difficile même avec le sac à dos. Les gîtes sont équipés de douches, foyers, chambres ou dortoir confortables. Le Wabenaki est équipé d’une grande cuisine où l’on peut préparer nos repas Ce n’est pas la misère.

 

Durant la journée, on doit quitter les gîtes entre 11 heures et 15 heures – politique de Parc Canada pour faire jouer les gens dehors - , mais il y a plusieurs refuges sur le réseau de pistes, ce qui permet d’ajuster nos randonnées en cas de mauvais temps.

 

Le réseau de piste de ski de fond du parc national de la Mauricie est superbe et bien entretenu avec ses 120 km de pistes tantôt le long de lacs tantôt en montagnes sans parler des refuges pour les lunchs qui sont presque luxueux. Le soir après une belle journée de ski, le repas copieux et bien arrosé pris en groupe est un vrai bonheur. La nuit dans le calme du parc –ronfleurs mis à part – apporte la touche finale à celui-ci. Deux jours dans un tel environnement remet n’importe quel travailleur sur les rails pour le lundi et dispose n’importe quel retraité à prolonger son séjour.

 

Jusqu’à récemment, c’est un endroit qui n’était pas très connu l’hiver, mais l’affluence augmente d’année en année, alors il faut réserver de plus en plus tôt. Cette courte randonnée avec bagages nous permet d’expérimenter ce type de sortie sans trop de douleur et dans un bon confort. C’est maintenant ce type de sortie que je préfère. Finies pour moi les sorties de ski de fond avec couchers dans des tentes prospecteurs plus ou moins chauffées, trois jours sans se laver et toilettes aux grands vents!

 

Si vous n’êtes pas déjà un adepte du ski de fond, voici quelques petits conseils. Tout d’abord faites l’achat d’un équipement chez un marchand spécialisé qui saura bien vous conseiller sur la catégorie de skis dont vous avez besoin. Les skis très chers ne sont pas nécessairement les meilleurs si vous n’avez pas la technique appropriée. Exigez toujours que l’on mesure la cambrure du ski selon votre poids, c’est primordial pour avoir un ski avec lequel vous pourrez avancer. Un bon vendeur vous conseillera aussi sur le fartage qui est devenu un peu plus simple pour le commun des mortels; il vous conseillera aussi sur l’habillement qui doit se faire selon le principe des pelures d’oignons plutôt qu’un vêtement très chaud. Surtout ne jamais vous habiller comme les motoneigistes. Enfin, il peut être utile de suivre quelques cours pour apprendre à mieux glisser, car le ski de fond est un sport de glisse et plus on glisse plus on a du plaisir. Les sorties en bonne compagnie feront le reste. Pour cela, on peut essayer de faire partie d’un groupe ou d’un club qui offre régulièrement des sorties. De savoir qu’un groupe d’amis sera au centre de ski peut facilement être la petite graine de motivation qui nous fera sortir de notre lit chaud le matin pour affronter une température un peu froide ou quelques flocons de neige qui tourbillonnent un peu trop dans le vent.

 

Au plaisir de vous rencontrer sur les pistes de ski de fond. Il y a plus de 1 100 km de pistes balisées à moins de 30 minutes du centre-ville de Québec. C’est unique au monde. Pourquoi ne pas en profiter?

 

Pour en savoir plus long sur le parc national de la Mauricie www.pc.gc.ca/mauricie ou sur notre club SkiNeige  http://pages.infinit.net/skineige/

 

 

 

Néologisme?

Par Camil

 

«Vous avez dit Safari Condiste? C’est un mot nouveau? Mais qu’est-ce que c’est?»

 

Assis sous son auvent à deux pas de la mer, les roues arrière de son véhicule appuyées sur les rochers qui bornent la limite de la marée haute, braquant les yeux sur les changements sur les vaguelettes et les moutons dans l’espoir de voir émerger une baleine, c’est un condiste. Condiste est le diminutif familier de Safari condiste. Stationné derrière le pavillon d’accueil, sur un terrain à accès direct fraîchement gravelé, le campeur tente d’installer son antenne parabolique derrière son autocaravane toute récente afin de ne pas manquer son émission hebdomadaire. On est campeur ou condiste : l’écart peut paraître grand ou se réduire.

 

C’est la grandeur du véhicule ou le nombre d’équipement sophistiqué? Peut-être! Deux jeunes tentent d’ancrer leur tente après un randonnée de vélo sous une pluie battante et essaient du mieux possible de couvrir le tout au moyen d’une bâche en la fixant aux arbres dont les feuilles gorgées d’eau expriment un refus violent, ce sont des campeurs. Mais ce sont aussi des condistes en puissance! L’avantage avec le mot condiste c’est qu’il est autant masculin que féminin et qu’il peut être en devenir!

 

Mais l’écart est plus perceptible : bivouaqués sur les glaces près d’une agglomération de cabanes de pêcheurs ou en bordure des pistes de ski de fond ou de motoneige, les condistes bavardent en rigolant devant un bon repas en attendant le lendemain pour savourer une autre journée de  plein air.

 

Les condistes ne font qu’un avec leur véhicule et l’utilisent pour toutes leurs activités, mais, fondamentalement, ce sont, avant tout, des campeurs amoureux de voyages et de grand air!

 

 

Et si comme condistes vous désirez continuer de recevoir le bulletin d’information La Coquille, nous vous prions de nous faire parvenir votre adresse de courriel afin que nous puissions minimiser au maximum les coûts des envois postaux. Trop souvent  hélas, certains communiquent avec nous par courriel pour avoir un rendez-vous pour le service, et nous nous rendons compte que nous n’avons pas, dans notre banque, leur adresse. S’il vous plaît, donnez-nous votre adresse de courriel afin que nous mettions à jour notre liste d’envoi.

 

Les conseils de Daniel

 

Par Daniel

 

Pneus pour nos Condos

 

Tous nos Safari Condo de série M et L nous arrivent de base avec des pneus quatre saisons portant l’inscription  LT (Light Truck).  Ces pneus plus rigides sur les flancs et plus costauds, vous  donnent un roulement  ferme et sont moins sensibles aux vents latéraux que les pneus portant l’inscription P (passenger). Ils sont idéals en été pour supporter nos vélos, kayaks, l’eau des réservoirs et tous ces petits riens dont nous chargeons nos véhicules. Si vous vous servez de votre Safari Condo série M ou L comme automobile pendant la saison froide et que vous prévoyez vous acheter des pneus d’hiver, comme le véhicule devrait être en principe moins lourd, il n’est pas obligatoire d’acheter des pneus LT.  Un pneu P pourra faire l’affaire et vous donnera un roulement plus doux.

 

Pour ce qui est de la série S, jusqu’en 2002 inclusivement, ces véhicules étaient équipés avec des pneus de 15 pouces et  lorsque vous avez à remplacer ces pneus, nous recommandons des pneus LT pour donner plus de stabilité au véhicule. À partir de 2003 GM a doté la Safari de pneus de 16 pouces de type P avec un profil plus bas (série 70) et ces pneus font un très bon travail et sont très bien adaptés au véhicule. Pour ce qui est des pneus d’hiver, un peu comme sur les séries M et L, comme le véhicule devrait être plus léger, un pneu type P sera suffisant.

 

Aucun des pneus de type  LT ne possèdent de garantie contre les hasards de la route et, si dans certains cas  nous recommandons des pneus LT, ça ne veut pas dire qu’ils sont les moins chers ou qu’ils ont le meilleur rapport qualité prix : ça signifie simplement que ce type de pneus est ce qui vous donnera la conduite la plus stable. Comme il est plus rigide, il se déformera moins sous la pression du poids du véhicule ou du vent.

 

 

Support à Batteries sous le véhicule

 

Chaque fois que votre Safari Condo se retrouve sur un pont élévateur pour un changement d’huile ou pour un entretien, il serait très important de prendre quelques minutes pour faire vérifier les 6  vis qui retiennent le support de batteries auxiliaires qui se trouve sous le véhicule et l’empêchent de se décrocher. Il s’agit de simplement s’assurer de la tension sur les vis et voir s’il y a des vis manquantes. Quand à vos batteries marines, elles  devraient être vérifiées et nettoyées au moins une fois par année. 

 

Rendez-vous pour le service du printemps

 

Que vous entreposiez votre véhicule ou que vous vous en serviez toute l’année, notez les petites retouches ou les petits problèmes à solutionner et  appelez le plus tôt possible à l’usine pour prendre un rendez-vous. Vous voulez faire installer un panneau solaire ou une nouvelle toilette, n’attendez pas au mois de mai. Le printemps et le début de l’été sont des périodes effervescentes chez Safari Condo; vous pouvez nous aider à  remettre votre véhicule au mieux de sa forme, afin de reprendre la route des vacances et ce, dans les meilleurs délais possible. Aidez-nous à vous aider, appelez tôt! Rejoignez Frédéric, le conseiller technique.

 

Méli-mélo

Par Michèle

 

Havre d’un soir

 

La famille Safari Condo s’agrandit et les services en commun aussi. Nous venons de mettre à jour le répertoire Havre d’un soir qui est disponible sur le site internet de Safari Condo ou que vous avez reçu en format papier si vous n’avez pas accès à internet. Vous pouvez profiter de ce service qui vous offre la possibilité d’aller camper un soir chez un autre Safari Condiste sans frais. Vous pouvez aussi vous inscrire à Havre d’un soir  afin que d’autres personnes viennent coucher chez vous. Pour obtenir les codes d’accès à Havre d’un soir, envoyez-nous un courriel et nous vous ferons parvenir les codes.

 

Bravo à tous les participants du concours photos!

 

Bravo et surtout merci d’avoir participé en si grand nombre à notre concours annuel de photo. Le talent et l’inspiration était au rendez-vous et la sélection difficile. En fait, nous devrions avoir un calendrier avec au moins 24 mois! Mais grâce à Internet tout n’est pas perdu et vous pourrez  admirer tous  les clichés de nos participants à votre guise. Fait intéressant, si 3 ans auparavant  5 ou 10% des photos participantes provenaient d’appareils numériques, cette année la vapeur c’est renversé et 70% des participants utilisent maintenant cette nouvelle technologie d’appareils. Un véritable raz de marée!

 

1e prix : Paule Blouin et Martin Blanchet, 200$ en bons d’achat Dumoulin Ste-Marie de Beauce

 

2e prix : Jean Laroche, 100$ en bons d’achat Safari Condo

 

3e prix : Jean Lamontagne et Andrée Hallé, 75$ en bons d’achat Safari Condo

 

Prix de participation : Christian Blouin, 50$ en bons d’achat Safari Condo.

 

 

Le travailleur de l’ombre

 

Même si nous pouvons apprécier son travail tous les jours de l’année, il appose pour la première fois en 2005 sa signature au bas de son œuvre. Vous avez peut-être posé sa création sur votre bureau de travail, sur le frigo ou près du téléphone. Ce travailleur de l’ombre se sert de la lumière et de votre talent afin de concevoir notre calendrier annuel. Le montage du calendrier exige un travail de moine ainsi qu’une grande connaissance de l’informatique, mais encore plus, une âme d’artiste et une grande générosité. En effet, tout comme pour la Coquille et le rassemblement annuel, c’est un travail entièrement bénévole.

 

J’aimerais te dire Stéphane, de la part de tous les condistes un immense merci pour toutes  les heures ainsi que la passion que tu as mises dans le calendrier 2005.

 

 

L’importance de garder le contact

 

Il est très important pour nous de garder contact avec tous les propriétaires de  Safari Condo qui ont passé les portes de notre usine jusqu’à ce jour (650). Nous voulons être en mesure de vous prodiguer un support technique, de vous donner des trucs pour profiter au maximum de votre véhicule, de vous offrir une tribune afin que vous puissiez raconter vos aventures et vos expériences, tout ça, par le biais de la Coquille. La Coquille, le calendrier, havre d’un soir, sont tous des services entièrement gratuits qui ne demandent qu’une seule chose de votre part : une adresse exacte. Si vous déménagez, avertissez l’usine afin que nous enregistrions votre nouvelle adresse. Si vous vendez votre véhicule, avertissez-nous ou  informez le nouveau propriétaire afin qu’il nous contacte et qu’il puisse à son tour profiter des avantages de notre groupe. Nous vous remercions à l’avance de votre support.

 


Rendez-vous 2005 : 23, 24, 25, 26 juin à Shawinigan  (ou Portage sur la crête)

 

Nichée au creux  de la magnifique région de la Mauricie, Shawinigan vous attend afin de vous faire découvrir ses mille visages. Ville enracinée en  pleine nature, dans un pays d’eau et de forêt, Shawinigan vous offre à la fois l’animation de son centre ville et la nature pleine grandeur, le tout à portée de marche ou de vélo. Notre port d’attache se trouve en plein milieu du St-Maurice, directement en face de la ville, sur l’île Melville. Le parc de l’île Melville comprend un camping, un sentier pédestre, un parcours d’Arbre en Arbre, un parc de cerfs de Virginie, un sentier cyclable, des facilités pour la location d’embarcations nautiques et abrite, en plus,  la fameuse Cité de l’Énergie. Comme vous pouvez le constater, nos GCO (Gentils Condistes Organisateurs) de la région de la Mauricie ont fait les choses en grand et  vous ont concocté une fin de semaine pimentée à souhait.

 

L’arrivée se fera à partir de 15:30h. le jeudi 23 juin. Un comité d’accueil  s’occupera de vous trouver un espace douillet et de vous installer bien confortablement. L’électricité ne devrait pas être un problème cette année mais prévoyez des rallonges et des diviseurs électriques. Nous aurons un maître du feu et si la température le permet,  un feu de camp sera allumé le jeudi soir ainsi que le vendredi soir. Le vendredi, pour ceux qui le choisiront,  ce sera aussi  notre grande soirée vin et fromage, sous la tente, en compagnie de M. Sébastien Brière qui nous guidera sur la route des vins et des fromages sur le thème des voyages.

   

Les avant-midi  seront réservés aux conférences et à la Condo-Boutique. M. Michel Martineau, instructeur de kayak de mer et propriétaire de la compagnie Parcours Aventure nous entretiendra, avec démonstration à l’appui,  sur cette activité de plein air qui grandit sans cesse en popularité. La conférence de Daniel est devenue une tradition, et, une fois de plus, il vous parlera des nouveautés qu’il a concoctées pendant  l’année, des nouvelles technologies qui entrent maintenant dans la fabrication de nos Safari Condo et répondra à toutes les questions que vous avez en tête au sujet de vos véhicules.

 

Il y aura bien sûr notre souper traditionnel du samedi soir sous la tente qui prendra des airs de casa mexicaine pour l’occasion. Mariachis et buffet Mexicain seront à l’honneur dans une atmosphère de fiesta. Mexico, Mexiiiico!

 

Lors de votre arrivée, vous trouverez, dans votre trousse de bienvenue, des billets d’entrée pour la Cité de l’Énergie. Ce parc thématique unique au Canada vous permettra d’explorer le monde de l’énergie  et de la technologie tout en vous racontant l’histoire de Shawinigan; cette visite vous offrira une vue imprenable de la région du haut des 115 mètres de sa tour d’observation et bien plus encore. Les billets sont divisés en plusieurs sections détachables et sont valides pour une période d’un an. Vous pourrez donc faire la visite à votre guise pendant toute la fin de semaine et même y revenir pendant l’été si vous n’avez pas eu le temps d’en faire le tour.

 

Pour les amants du vélo, différents circuits accompagnés seront disponibles selon les groupes et la demande.  Le forfait comprend aussi l’accès aux différents types d’embarcations nautiques offertes en location au parc Melville. Notre concours du savant fou en est à sa 6e année d’existence et sa popularité est toujours croissante. Donc, encore une fois, si vous avez bricolé, amélioré, inventé dans votre condo et que vous voulez partager vos dernières découvertes avec Safari Condo et nos amis condistes, vous n’avez qu’à vous inscrire et des juges (totalement impartiaux) feront le tour des véhicules participants pendant la fin de semaine. Plusieurs des inventions des années précédentes se retrouvent intégralement ou en partie dans vos véhicules et font de vos Safari Condo un produit unique, façonné à la fois par un fabricant mais aussi par les premiers concernés, ses utilisateurs.

 

Ceux qui se sentiront d’attaque, pourront tester leur habileté et leur courage sur le parcours d’arbre en arbre. Piste d’hébertisme format pour adulte, d’Arbre en Arbre vous fera vivre des émotions fortes et rejaillir  la simplicité de vos joies d’enfant en toute sécurité. Pour cette activité (non comprise dans le forfait), vous devez réserver grâce au formulaire  inclus dans la Coquille, et des groupes de 20 personnes seront ainsi  formés avec des heures de départ précises. Aucune réservation ne sera prise de notre part après la date butoir et les listes des groupes et heures de départ seront incluses dans la trousse de bienvenue.

 

Contrairement aux années antérieures, il n’y aura pas de place réservée spécifiquement  aux artistes et aux artisans; cependant, tous les artistes et les artisans sont invités à exposer leurs œuvres devant leur propre site.

 

Comme pour les rencontres antérieures, par contre, tous les condistes qui ont des petites retouches à faire sur leur véhicule sont fortement invités à prendre rendez-vous avec Frédéric, à l’usine, et à expliquer la nature de leur petit problème. Il ne se fera que des retouches mineures sur place.

 

La date butoir est très importante cette année : nous pensons avoir un groupe record et il sera très important de réserver tôt afin de nous aider à planifier notre fin de semaine.  

 

Voici ce que je sais du grand rassemblement 2005, mais nos GCO m’ont dit que nous aurons droit à des surprises! J

Michèle

 

 

Joyeuses Fêtes à toutes et à tous!

Soyez prudents et gardez la forme!